Classement 2018 des écoles d'ingénieurs : le top 10 pour entrer par les admissions parallèles

Voici les écoles d'ingénieurs qui ont accueilli en première année du cycle ingénieur la proportion la plus élevée d'élèves issus de BTS (brevet de technicien supérieur), de DUT (diplôme universitaire de technologie), de classe prépa ATS (adaptation technicien supérieur) et de l'université (licence et master 1) à la rentrée 2016.
Une école d’ingénieurs ne s’intègre plus uniquement après avoir effectué une classe préparatoire. La preuve, cette voie ne représente plus que 40 % de leur vivier. Désormais, nombreux sont les établissements ouvrant leurs portes aux élèves titulaires d’un DUT (diplôme universitaire de technologie), d’un BTS (brevet de technicien supérieur) ou d’une licence ou d’un master. Pour les bacheliers hésitant à se lancer dans une formation de cinq ans, un tel parcours offre la garantie d’obtenir un premier diplôme et l’occasion de mûrir un projet professionnel. Ces profils, familiarisés au monde de l’entreprise et à la pratique, sont de plus en plus appréciés. Certaines écoles recrutent la majorité, voire l’intégralité de leurs promotions, via les admissions parallèles, telles que l’ENSTIB, l’EI.CESI et l’EI.CNAM.