Bac 2017 : plutôt que de moquer les « perles » des candidats, une enseignante recense leurs traits de génie !



Après s’être longtemps moqué des "perles" du Bac, il est peut-être temps d’encourager ce qui enchante les correcteurs ! 

C’est en tout cas l’ambition des « Antiperles du bac ». Sa créatrice, Françoise Cahen, est une professeure de lettres du Val-de-Marne. Mardi 4 juillet, veille des résultats, elle a lancé et partagé ce site participatif qui répertorie les éclairs de génie des élèves de première et de terminale pour prouver qu’il se passe aussi de « belles choses » lors des écrits et des oraux du baccalauréat.
« Je vois des choses merveilleuses se passer chaque année dans mes oraux. On écoute des élèves qui ont vraiment rencontré la littérature et nous le montrent de manière étonnante. »
« L’idée n’est pas de féliciter les élèves qui produisent une bonne récitation, mais d’encourager l’inventivité, l’originalité, la rencontre personnelle d’un élève avec un texte. »