Jeunes : comment les entreprises recrutent-elles en 2010 ?








Offres d’emploi, réseaux sociaux, promotion interne, publication d’annonces off line, cabinets spécialisés… sont autant de moyens utilisés par les entreprises pour dénicher de nouveaux talents. Mais quels sont les outils les plus plébiscités ? Le cabinet de recrutement Robert Half a mené l’enquête. 



Chassez le naturel, il revient au galop ! Cet adage pourrait s'appliquer au monde du recrutement. Dans son enquête, le cabinet de recrutement international, Robert Half, dresse la liste des outils préférés des recruteurs. En France, ce sont, sans surprise, les candidatures spontanées qui sont largement plébiscitées pour recruter des managers. Elles représentent 75 % des votes. Elles sont suivies par la promotion interne (53 %) et les offres d’emploi en ligne sur les sites spécialisés (52 %). Ils sont 42 % à privilégier les offres d’emploi sur le site Internet de leur entreprise et les recommandations de leur entourage professionnel, 36 % à faire appel à des cabinets de recrutement. Ainsi, l’enquête souligne que les réseaux sociaux professionnels sont encore peu plébiscités malgré la vague du Web 2.0. Pour autant, le cabinet n’exclut pas qu’ils deviennent très vite des incontournables.


Et en Europe ?


Pour son enquête, le cabinet de recrutement Robert Half a consulté plus de 2 100 managers qui participent aux recrutements dans 11 pays d’Europe. Pour ceux qui envisagent une carrière à l'international, voici le mode le plus utilisé dans les 10 autres pays européens.


En Allemagne, c’est la promotion interne (60%) qui prime, tout comme du côté de la péninsule ibérique (50%) et en Irlande (48%). Les offres d’emploi en ligne sur des sites spécialisés (47%) sont privilégiées en Autriche. Ce sont les candidatures spontanées ex-aquo avec les offres d’emploi en ligne sur des sites spécialisés (48%) qui séduisent les recruteurs belges. En Italie, la candidature spontanée remporte la moitié des suffrages. Avec 66% des votes, ce mode de candidature est également très apprécié en République Tchèque. Au Luxembourg, ce sont les offres d’emploi publiées dans la presse off line (63%) qui prennent l’avantage ; aux Pays-Bas, les offres d’emploi sur les sites Internet même des entreprises (61%). Enfin, les offres d’emploi en ligne sur des sites spécialisés (52%) sont un incontournable du processus de recrutement suisse.


Vous connaissez les goûts des recruteurs français et européens, à vous de les séduire maintenant !