ADMISSION À SCIENCES PO EN 1ÈRE ANNÉE : CE QUI CHANGE POUR 2021

https://www.sciencespo.fr/fr/actualites/actualit%C3%A9s/admission-%C3%A0-sciences-po-en-1%C3%A8re-ann%C3%A9e-ce-qui-change-pour-2021/4213


À partir de 2021, tous les candidats, français et internationaux, seront évalués de la même façon, selon quatre dimensions complémentaires 
  • - le contrôle continu au lycée sur trois ans, 
  • - la moyenne des épreuves écrites du Baccalauréat, 
  • - le profil du candidat et sa motivation, 
  • - et enfin un entretien oral. 

En 2021 Sciences Po abandonne l’épreuve écrite au concours d’entrée

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/sciences-po-supprime-son-concours-d-entree-20190625

À partir de 2021, l’école de la rue Saint Guillaume sélectionnera ses élèves sur les résultats obtenus au lycée et aux épreuves de «spécialités» du nouveau baccalauréat. Elle s’engage aussi à recruter 30% de boursiers.
C’est un vent de révolution qui va souffler sur Sciences Po Paris. Et qui viendra sans doute réinterroger les procédures d’admission des Grandes écoles. En 2021, alors que la réforme du baccalauréat et du lycée sera pleinement installée, l’école de la rue Saint-Guillaume enterrera son concours d’entrée. Le conseil de l’Institut l’a voté ce 25 juin.
Supprimées, donc, les redoutées épreuves écrites d’histoire, de langues et d’option (*), qui font les choux gras des préparations privées. Place à une procédure qui s’appuiera sur le parcours de l’élève depuis la seconde. L’institution explique «faire confiance» au bac et au lycée, comme le font les grandes universités internationales.

Parcoursup 2019 : tout savoir sur les prochaines étapes

https://www.lemonde.fr/campus/article/2019/03/14/parcoursup-derniers-conseils-avant-la-fermeture-des-v-ux_5435838_4401467.html


Sur Parcoursup, la plate-forme nationale d’inscription dans l’enseignement supérieur, les candidats ne peuvent plus ajouter de vœux depuis le 15 mars. Les réponses commenceront à tomber à partir du 15 mai 2019.

Parcoursup : 15 questions que vous vous posez sur les propositions d’admission

https://www.letudiant.fr/etudes/parcoursup/parcoursup-15-questions-que-vous-vous-posez-sur-les-propositions-d-admission.html


À partir du 15 mai, les établissements auxquels vous avez postulé vont vous faire leurs premières propositions sur Parcoursup. Pour éviter les incompréhensions et les choix de dernière minute, retour sur ce que vous pourrez faire ou non à l'annonce des résultats.

Quelles réponses puis-je recevoir ?

Selon les vœux que vous avez formulés, trois réponses sont possibles. Pour les formations sélectives, telles que les BTS, DUTCPGE, écoles postbac, DNMADE, doubles licences ou encore les formations dans le secteur sanitaire et social (IFSI ou EFTS), vous pouvez recevoir un "oui", "oui, en attente de place" ou "non".

Voir la suite de l'article....

PARCOURSUP : à faire et vérifier impérativement avant le délai du 3 Avril 2019 !

https://www.letudiant.fr/etudes/parcoursup/parcoursup-que-faut-il-faire-avant-le-3-avril.html

La fin de la procédure approche  ! Vous avez jusqu’au 3 avril, 23 h 59, pour finir de remplir votre dossier. N’attendez pas le dernier moment...
     NB : les éléments à compléter pour confirmer vos vœux
Les projets de formation motivés et les vœux de préférence font partis des éléments qui doivent impérativement figurer dans votre dossier. Ainsivous ne pourrez pas transmettre vos demandes sans avoir au préalable rempli ces rubriques. Vous avez jusqu’au 3 avril 23 h 59 pour les rédiger, les compléter et les modifier.
Concernant votre projet de formation motivé, il est obligatoire pour chaque vœu enregistré. Relisez attentivement et insérez vos lettres de motivation pour chaque formation.

DATE LIMITE INSCRIPTION 29/3/2019 Etudiants en journalisme : participez au concours HCR - « Le Monde »

https://www.lemonde.fr/campus/article/2019/03/15/etudiants-en-journalisme-participez-au-concours-hcr-le-monde_5436730_4401467.html


Ce concours ouvert aux étudiants en journalisme récompensera, en partenariat avec « Le Monde », le meilleur article sur le thème de l’intégration des réfugiés par l’emploi.
« Entreprises et réfugié(e)s : une intégration par l’emploi » : tel est le thème retenu en 2019 pour le concours HCR « Le Monde », à destination des étudiants en école de journalisme. Créé par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), en partenariat avec « Le Monde », ce concours récompensera le meilleur article soumis sur ce thème.
La date limite d’inscription au concours est fixée au 29 mars 2019. La date limite de dépôt, par voie électronique, des articles, est fixée au 26 mai 2019. Le lauréat se verra offrir la possibilité de se rendre sur le terrain pour découvrir l’une des missions du HCR. Son article sera publié dans « Le Monde » à l’occasion de la journée mondiale du Réfugié, le 20 juin 2019.

LES RENCONTRES DE L’ETUDIANT : HORS PARCOURSUP PARIS 30/3/2019

https://www.letudiant.fr/etudes/salons/rencontres-hors-parcoursup.html


LES RENCONTRES DE L’ETUDIANT : HORS PARCOURSUP

 Le 30 mars de 10h à 18h.
NEW CAP Event Center - 3 quai de Grenelle 75015 Paris
Invitation gratuite

Parcoursup 2019 : les prochaines étapes !

https://www.lemonde.fr/campus/article/2019/03/14/parcoursup-derniers-conseils-avant-la-fermeture-des-v-ux_5435838_4401467.html

  • Ce qu'il faut faire avant le 3 avril sur Parcoursup et comment rester "connectés" à votre orientation...
Une fois la liste de vœux établie, les candidats peuvent encore, jusqu’au 3 avril inclus, compléter et modifier les différents éléments demandés pour chaque formation : bulletins scolaires, projet de formation motivé, fiche de suivi d’un projet de réorientation, règlement de frais de dossier (pour certaines écoles), etc. Un dossier incomplet ne peut pas être validé : Parcoursup signale par un triangle ou en rouge les pièces manquantes.
Le 3 avril est aussi la date limite pour confirmer les vœux. Une validation indispensable, sans laquelle la candidature n’est pas transmise à la formation. Pour les candidats qui souhaitent, à ce stade, renoncer à un vœu de leur liste, il suffit de ne pas le confirmer.

Parcoursup : que faut-il faire avant le 14 mars ? RAPPEL du calendrier PARCOURSUP !

Il ne vous reste plus que quelques heures pour vous inscrire sur Parcoursup et saisir votre liste de vœux. 
Le compte à rebours est lancé. Vous avez jusqu’au jeudi 14 mars 23 h 59 (heure de Paris) pour vous inscrire sur Parcoursup et formuler votre liste de vœux sur la plate-forme d’admission postbac. 

En 2018, en raison d’une forte affluence sur le site, les candidats avaient jusqu’à 23 h au lieu de 18 h pour s'inscrire. Pour éviter les déconvenues, le stress et les bugs de dernière minute, un conseil : ne perdez pas de temps !



Les classes préparatoires économiques et commerciales : mode d’emploi

https://etudiant.lefigaro.fr/article/les-classes-preparatoires-economiques-et-commerciales-mode-d-emploi_4d6d54d2-2edc-11e9-a4bc-c0ff9be8eca7/



Les prépas économiques donnent accès à 25 grandes écoles de commerce, regroupées dans deux concours communs: BCE et Ecricome. Les titulaires d’un bac S, ES ou STMG peuvent y postuler, chacun dans une filière qui lui est propre.
La concurrence pour les écoles du top 10 est féroce, mais chaque année, toutes les écoles de commerce ne font pas le plein. Il est donc virtuellement impossible de se retrouver sans place dans une école à l’issue de ses années de prépa.

Palmarès : le classement 2019 des prépas

https://www.letudiant.fr/etudes/classes-prepa/classement-le-palmares-des-prepas-de-l-etudiant-11637.html


Quels lycées offrent les meilleures chances de réussite aux grandes écoles ? Le nouveau palmarès l’Etudiant des CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) vous donne la réponse pour chacune des filières de prépas (littéraires, scientifiques et commerciales).

L’université Dauphine propose une licence de GESTION tout en anglais

https://etudiant.lefigaro.fr/article/l-universite-dauphine-propose-une-licence-tout-en-anglais_cfe7cb6e-24a9-11e9-8bc8-0356040d9f43/

Cette troisième année de licence de gestion permet de suivre l’intégralité de ses cours en anglais à l’université. Si au départ elle était conçue pour des étudiants étrangers, elle séduit aussi les Français.
Après deux ans sur le campus londonien de l’université Dauphine, Blandine a fait sa troisième année en anglais, mais à Paris, sur le campus du XVIe arrondissement. «Le fait de suivre des cours de finances en anglais est un gros avantage», explique-t-elle. Et d’ajouter: «Ainsi, c’est parce que je connaissais les termes économiques en anglais que j’ai pu décrocher mon stage par la suite.»
Chaque année, comme Blandine, une trentaine d’élèves de l’université Paris Dauphine s’inscrit dans une troisième année de licence gestion entièrement en anglais. Une formule créée il y a cinq ans qui correspond bien à la demande des jeunes et des entreprises, pour qui la maîtrise de l’anglais est essentielle. Si plusieurs écoles de commerce proposent également ce type de cursus, Dauphine est la seule université en France à l’avoir mis à son programme au niveau licence. En effet, depuis la loi Toubon de 1994, et malgré des tentatives pour l’amender, les universités françaises ne peuvent pas proposer un enseignement entièrement en anglais aux étudiants français. Si Dauphine est une exception, cela s’explique par son statut particulier de grand établissement.

L’«english track» séduit les étudiants français.

Ce parcours, on l’appelle l’«english track». À l’origine, l’idée était d’accueillir un public international, mais des étudiants français se sont révélés intéressés. Aujourd’hui, cette année accueille un mélange des deux publics, avec toutefois une majorité de Français (seuls 6 étudiants sur 35 sont étrangers).
Le programme reste calqué sur la licence classique de gestion de troisième année. Au menu de ces deux semestres: du contrôle de gestion, du marketing, des ressources humaines, de la finance, du droit, de la sociologie et de la fiscalité. Et bien sûr, des cours d’anglais avancés qui vont bien au-delà des cours de grammaire. «Les élèves sont complètement immergés dans la langue», insiste Renaud Dorandeu, directeur du département «Licences sciences des organisations» de l’université.
En raison de son succès, cette licence est prisée, et la sélection est forte. La formule est proposée aux quelque 400 étudiants qui composent la promotion de licence. Parmi les 60 et 70 élèves qui sont candidats, seule une trentaine est retenue. «La sélection se fait sur le niveau de langue: nous regardons les notes et appréciations des professeurs. Il doit être suffisant pour suivre des cours en anglais. Les étudiants doivent aussi s’intéresser à la culture anglo-saxonne», précise Renaud Dorandeu. Le tarif est le même que pour une licence classique à Dauphine: 170 à 2 200 € l’année, selon les revenus. À l’issue du parcours, la quasi-totalité des élèves poursuivent dans un master de Dauphine. C’est ce qu’a fait Blandine, qui étudie aujourd’hui en master 1 comptabilité contrôle et audit. «À l’inverse, des camarades n’ont pas obtenu celui qu’ils souhaitaient à cause de leur niveau en langue», note l’étudiante. Aujourd’hui en M1, son niveau en anglais des affaires lui permet d’envisager sereinement son stage dans un milieu anglophone. Ce sera au Luxembourg.

Pour en savoir plus sur le cadre général de la 4e édition de la Nuit des idées : ses orientations et ses enjeux, ses temps forts et les thématiques qui seront mises à l'honneur, en France et dans plus de 70 pays. De l'égalité femme-homme aux enjeux environnementaux, de l'architecture à l'Europe, de l'histoire à la philosophie et aux arts, coup d'oeil sur les événements, les intervenants et les partenaires de la Nuit des idées. Retrouvez ici les débats !

https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre/emission-speciale-la-nuit-des-idees-5-debats-face-au-present?xtor=EPR-3


Affiche