Les classes préparatoires économiques et commerciales : mode d’emploi

https://etudiant.lefigaro.fr/article/les-classes-preparatoires-economiques-et-commerciales-mode-d-emploi_4d6d54d2-2edc-11e9-a4bc-c0ff9be8eca7/



Les prépas économiques donnent accès à 25 grandes écoles de commerce, regroupées dans deux concours communs: BCE et Ecricome. Les titulaires d’un bac S, ES ou STMG peuvent y postuler, chacun dans une filière qui lui est propre.
La concurrence pour les écoles du top 10 est féroce, mais chaque année, toutes les écoles de commerce ne font pas le plein. Il est donc virtuellement impossible de se retrouver sans place dans une école à l’issue de ses années de prépa.

Palmarès : le classement 2019 des prépas

https://www.letudiant.fr/etudes/classes-prepa/classement-le-palmares-des-prepas-de-l-etudiant-11637.html


Quels lycées offrent les meilleures chances de réussite aux grandes écoles ? Le nouveau palmarès l’Etudiant des CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) vous donne la réponse pour chacune des filières de prépas (littéraires, scientifiques et commerciales).

L’université Dauphine propose une licence de GESTION tout en anglais

https://etudiant.lefigaro.fr/article/l-universite-dauphine-propose-une-licence-tout-en-anglais_cfe7cb6e-24a9-11e9-8bc8-0356040d9f43/

Cette troisième année de licence de gestion permet de suivre l’intégralité de ses cours en anglais à l’université. Si au départ elle était conçue pour des étudiants étrangers, elle séduit aussi les Français.
Après deux ans sur le campus londonien de l’université Dauphine, Blandine a fait sa troisième année en anglais, mais à Paris, sur le campus du XVIe arrondissement. «Le fait de suivre des cours de finances en anglais est un gros avantage», explique-t-elle. Et d’ajouter: «Ainsi, c’est parce que je connaissais les termes économiques en anglais que j’ai pu décrocher mon stage par la suite.»
Chaque année, comme Blandine, une trentaine d’élèves de l’université Paris Dauphine s’inscrit dans une troisième année de licence gestion entièrement en anglais. Une formule créée il y a cinq ans qui correspond bien à la demande des jeunes et des entreprises, pour qui la maîtrise de l’anglais est essentielle. Si plusieurs écoles de commerce proposent également ce type de cursus, Dauphine est la seule université en France à l’avoir mis à son programme au niveau licence. En effet, depuis la loi Toubon de 1994, et malgré des tentatives pour l’amender, les universités françaises ne peuvent pas proposer un enseignement entièrement en anglais aux étudiants français. Si Dauphine est une exception, cela s’explique par son statut particulier de grand établissement.

L’«english track» séduit les étudiants français.

Ce parcours, on l’appelle l’«english track». À l’origine, l’idée était d’accueillir un public international, mais des étudiants français se sont révélés intéressés. Aujourd’hui, cette année accueille un mélange des deux publics, avec toutefois une majorité de Français (seuls 6 étudiants sur 35 sont étrangers).
Le programme reste calqué sur la licence classique de gestion de troisième année. Au menu de ces deux semestres: du contrôle de gestion, du marketing, des ressources humaines, de la finance, du droit, de la sociologie et de la fiscalité. Et bien sûr, des cours d’anglais avancés qui vont bien au-delà des cours de grammaire. «Les élèves sont complètement immergés dans la langue», insiste Renaud Dorandeu, directeur du département «Licences sciences des organisations» de l’université.
En raison de son succès, cette licence est prisée, et la sélection est forte. La formule est proposée aux quelque 400 étudiants qui composent la promotion de licence. Parmi les 60 et 70 élèves qui sont candidats, seule une trentaine est retenue. «La sélection se fait sur le niveau de langue: nous regardons les notes et appréciations des professeurs. Il doit être suffisant pour suivre des cours en anglais. Les étudiants doivent aussi s’intéresser à la culture anglo-saxonne», précise Renaud Dorandeu. Le tarif est le même que pour une licence classique à Dauphine: 170 à 2 200 € l’année, selon les revenus. À l’issue du parcours, la quasi-totalité des élèves poursuivent dans un master de Dauphine. C’est ce qu’a fait Blandine, qui étudie aujourd’hui en master 1 comptabilité contrôle et audit. «À l’inverse, des camarades n’ont pas obtenu celui qu’ils souhaitaient à cause de leur niveau en langue», note l’étudiante. Aujourd’hui en M1, son niveau en anglais des affaires lui permet d’envisager sereinement son stage dans un milieu anglophone. Ce sera au Luxembourg.

Pour en savoir plus sur le cadre général de la 4e édition de la Nuit des idées : ses orientations et ses enjeux, ses temps forts et les thématiques qui seront mises à l'honneur, en France et dans plus de 70 pays. De l'égalité femme-homme aux enjeux environnementaux, de l'architecture à l'Europe, de l'histoire à la philosophie et aux arts, coup d'oeil sur les événements, les intervenants et les partenaires de la Nuit des idées. Retrouvez ici les débats !

https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre/emission-speciale-la-nuit-des-idees-5-debats-face-au-present?xtor=EPR-3


Affiche

PARCOURSUP : DUT : vers un diplôme en trois ans

Vous envisagez de formuler un vœu sur Parcoursup pour vous engager dans un DUT ? Attention le format de la poursuite d'études pour obtenir ce diplôme pourrait bientôt changer en passant, notamment, de deux à trois ans en 2019-2020. Pour quelles raisons et à quels changements faut-il vous attendre ?
Si l'année prochaine, vous avez prévu de poursuivre vos études par un DUT, sachez que vous devrez préparer votre diplôme non plus en deux, mais en trois ans. Prévu pour la rentrée 2019, ce DUT nouvelle génération totalisera 180 crédits ECTS – contre 120 actuellement – répartis sur six semestres. Cela représentera, pour cette troisième année supplémentaire, 200 heures de cours pour des DUT scientifiques et 380 heures pour des DUT tertiaires.

Parcoursup /vœux et sous-vœux pour les écoles postbac : MODE D'EMPLOI

https://www.letudiant.fr/etudes/parcoursup/parcoursup-comment-faire-vos-voeux-et-sous-voeux-pour-les-ecoles-postbac.html


Futur bachelier ou étudiant en réorientation, comment effectuer vos vœux et vos sous-vœux sur Parcoursup si vous voulez passer un ou plusieurs concours d'écoles postbac ? L'Etudiant vous donne le mode d'emploi.
Dix vœux d'orientation, 20 sous-vœux : telle est la règle de Parcoursup pour les candidats. Un vœu multiple se compose de plusieurs sous-vœux et permet de sélectionner la formation de votre choix. Mais des précisions s'imposent si vous souhaitez intégrer une école postbac l'année prochaine par l'intermédiaire d'un concours comme AdvanceAtout+3 ou Team
De nombreux établissements français, comme les écoles d'ingénieurs ou de commerce, s'organisent en effet en réseau et mettent en place des concours communs à destination des nouveaux bacheliers. Gardez bien en tête lors de votre inscription que vous postulez seulement pour les établissements de ces banques d'épreuves qui sont susceptibles de vous intéresser. 

PARCOURSUP : informations utiles pour les étudiants POTENTIEL+ !

Dernières informations utiles pour Parcoursup, déjà consultable depuis le 20 Décembre, mais où vous pourrez commencer à inscrire vos voeux le 22 Janvier 2019. Je vous invite à vous familiariser  avec une plateforme simplifiée, à vous munir de vos codes et à les réclamer à vos établissements pour ne pas perdre de temps, notamment pour celles et ceux qui ont déjà programmé des rendez-vous avec moi dans une optique de finalisation de leurs choixJe précise que Parcoursup est accessible aux futurs bacheliers de 2019 mais aussi aux étudiants en ré-orientation qui bénéficient cette  année de dispositions particulières à ne pas négliger.

Voici les nouveautés de l'édition 2019 :

 Nouveau calendrier : A partir du 22 janvier, vous aurez jusqu'au 14 mars pour formuler leurs voeux - 10 au maximum, avec la possibilité de sous-voeux-, avec finalisation des dossiers possible jusqu'au 3 avril.

La phase des réponses données par les établissements, suivie de celles des candidats, est bien plus courte qu'en 2018, puisqu'elle s'étale du 15 mai au 19 juillet 2019, contre jusque fin août l'an dernier.

Parcoursup J-10 : les nouveautés 2019

https://www.letudiant.fr/etudes/parcoursup/parcoursup-les-nouveautes-de-edition-2019.html




Répondeur automatique, suivi individualisé, fiche de liaison, calendrier réajusté… Pour sa deuxième édition, Parcoursup promet un meilleur accompagnement des candidats. L’Etudiant fait le point sur toutes les nouveautés 2019.
À quelques jours de l’ouverture des inscriptions sur la plate-forme d’admission postbac, le 22 janvier 2019, la ministre de l'Enseignement supérieur a dévoilé de nouvelles pistes d’amélioration. Des nouveautés qui doivent surtout permettre un meilleur accompagnement des candidats au cas par cas.

Parcoursup : comment recrutent les écoles d'art en 2019


https://www.letudiant.fr/etudes/parcoursup/parcoursup-comment-recrutent-les-ecoles-d-art.html


Comment entrer en école d'art ou d'architecture ? Voici ce qu'il faut savoir pour intégrer une formation artistique, sélective, via Parcoursup.
Les écoles supérieures d’art, anciennement appelées beaux-arts, opèrent une sélection plus ou moins importante à leur entrée. Seul un quart d’entre elles recrutent via Parcoursup, dont Bourges (18), Tours (37) et Cergy (95).
Le concours pour entrer en DNA (diplôme national d’art, de niveau licence) a généralement lieu entre mars et mai. Il comprend, le plus souvent : une épreuve plastique, des écrits d’anglais et de culture générale, ainsi qu’un entretien portant sur le dossier artistique que vous aurez préalablement fourni.

Peu d'élus en DNMADE...

Les DNMADE (diplômes nationaux des métiers d’arts et du design) sont accessibles aux bacheliers généraux, technologiques et professionnels via Parcoursup. Ces licences exigeantes – il existe 16 mentions – remplacent les MANAA (mises à niveau en arts appliqués), les BTS (brevets de technicien supérieur) en arts appliqués et une partie des DMA (diplômes des métiers d’art). Elles proposent rarement plus d’une quinzaine de places.

Parcoursup : comment s'inscrire dans une formation en apprentissage + Salon Apprentissage & Alternance 25 26 Janvier 2019 paris

https://www.letudiant.fr/etudes/parcoursup/parcoursup-comment-s-inscrire-dans-une-formation-en-apprentissage.html

Nombre de vœux, calendrier de saisie et de confirmation, réponses des établissements… La procédure d'inscription dans les quelque 2.700 formations disponibles en apprentissage sur Parcoursup est spéciale. Voici la marche à suivre.
Sur Parcoursup vous trouverez plus de 2.700 offres de formations supérieures en apprentissage, dont une grande majorité de BTS (plus de 2.000) ou de DUT (environ 200). Et aussi, mais en nombre moins important, des offres pour des DCG (diplômes de comptabilité et de gestion) ou encore pour le nouveau DNMADE (diplôme des métiers d’arts et de design) en trois ans après le bac pour lequel sept formations en apprentissage sont proposées.

Salon en Janvier 2019

https://www.letudiant.fr/etudes/salons/salon-apprentissage-et-alternance.html

PACES : les prérequis demandés sur Parcoursup

https://www.digischool.fr/amp/paces-prerequis-parcoursup-35967.html

La première année de médecine est une des filières qui, chaque année, sont en sureffectif en raison du grand nombre de bacheliers qui y postulent. Ces filières sont dites « en tension ». Depuis 2018, aucune sélection n’a officiellement été mise en place dans les universités suite à la suppression de la plateforme APB (et du tirage au sort). Pourtant, des prérequis sont demandés aux futurs étudiants afin de leur permettre d’intégrer les filières. Des prérequis qui correspondent bien entendu à ce qui leur sera demandé pendant leurs études, à l’image de ceux attendus pour la PACES.
➜ Voir le dossier : Toutes les infos sur Parcoursup

PACES : ce qui va remplacer le numerus clausus et les concours dès 2020

https://www.letudiant.fr/etudes/medecine-sante/paces-ce-qui-va-remplacer-le-numerus-clausus-et-les-concours-des-2020.html

Le numerus clausus en PACES est en sursis. En 2019-2020, le nombre fixé d'étudiants admis en deuxième année des études de santé (odontologie, maïeutique, médecine, pharmacie) laissera la place à une orientation plus progressive et moins stressante.
Fixé annuellement par filière et par université, le numerus clausus en PACES (première année commune aux études de santé) – c'est-à-dire le nombre maximum d'étudiants admis en deuxième année des études de santé (odontologie, maïeutique, médecine, pharmacie) – disparaîtra pour de bon à la rentrée 2020. Le même sort est réservé aux concours. Cette mesure sonne le glas d'une sélection drastique et particulièrement stressante, puisqu'un seul bachelier sur trois réussit aujourd'hui à passer en deuxième année après une ou deux tentatives à un concours de PACES.

12 et 13 janvier 2019 : Salon des Formations Artistiques au Paris Event Center (Porte de la Villette)

https://www.sortiraparis.com/loisirs/salon/articles/79266-salon-des-formations-artistiques-2019

Les 12 et 13 janvier 2019, le Salon des Formations Artistiques revient au Paris Event Center. Venez pendant deux jours vous informer et découvrir les filières des diplômes artistiques.
Organisée sous le patronage du ministère de l’Éducation nationale, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère de la Culture et de la Communication, le Salon des formations artistiques est une véritable opportunité d’approcher les représentants des filières de formation du secteur. 

Que vous souhaitiez devenir graphiste, styliste, designer, architecte, comédien, ou que vous vous destiniez aux jeux vidéo, à la culture, à la musique ou à l’audiovisuel, vous y trouverez les informations nécessaires à votre choix d’orientation. Des écoles d’arts plastiquesd’arts appliqués ou d’arts décoratifs, de spectacle vivant, de mode, d’audiovisuel ou encore de design et de multimédia sont à votre disposition. Les spécialistes de ce domaine attractif vous détaillent, les 12 et 13 janvier 2019, les cursus, les diplômes porteurs et les métiers les plus en vogue.

Parcoursup : ce qui va changer en 2019

https://www.letudiant.fr/etudes/parcoursup/parcoursup-les-nouveautes-de-la-procedure-en-2019.html

Une phase principale plus courte, la possibilité de faire valoir votre vœu préféré, une anonymisation des candidatures... Les changements de la procédure Parcoursup pour l'année 2019 se précisent...
La phase principale de Parcoursup va être écourtée.  Première modification : la phase principale s'achèvera fin juillet "au plus tard" au lieu du 5 septembre cette année. Une modification qui rapproche le calendrier de Parcoursup de celui de son prédécesseur Admission-postbac.

Les épreuves terminales du bac compteraient pour le dossier

Pour l'instant, aucune modification n'est apportée au calendrier en amont. À ce jour, celui-ci prévoit l'ouverture de la plate-forme en janvier 2019 avec une saisie des vœux à la fin du mois. Il faudra toutefois attendre le retour des vacances d'automne pour connaître les dates clefs de la nouvelle procédure en détails.